Flash
Préc Suiv

Madagascar contre Sénégal: un bon nul sur fond d’incident pour les Barea 1 mort et 37 blessés dans une bousculade

Madagascar contre Sénégal: un bon nul sur fond d’incident pour les Barea 1 mort et 37 blessés dans une bousculade

Rien n’est encore acquis dans la course à la qualification pour la coupe d’ Afrique des Nations (Can) 2019. Mais, les Barea de Madagascar a réalisé un grand pas en avant après avoir tenu en échec l’équipe numéro un du continent, en l’occurrence le Sénégal, hier au stade de Mahamasina (2 à 2).

Les petites nations du foot africain se rebiffent ! Après les Comores qui ont tenu tête aux ogres camerounais, samedi, c’est au tour des Barea de Madagascar de leur emboîter le pas hier, lors de la deuxième journée du groupe A, face aux Lions de la Teranga.

Dans un stade de Mahamasina plein à craquer, Njiva et sa bande ont assuré l’essentiel avec bravoure  face à Keita Baldé et les siens. En effet, les deux protagonistes se sont quittés sur le score de parité de 2 buts partout aux termes des 90 minutes de jeu.

Malgré la domination des Barea de Madagascar dès le coup d’envoi de la rencontre, ce sont les Sénégalais qui ont été les premiers à trouver le chemin des filets après 33 minutes de jeu. Après la récupération d’un ballon mal dégagé par un défenseur malgache, à l’entrée de la surface de réparation, l’attaquant de pointe  adverse, Moussa Kounaté, a pris de court le portier malgache, Leda, sur une reprise à la volée imparable.

Egalisation malgache

La riposte malgache ne s’est pas fait attendre ! Les Barea ont égalisé à la 44e minute après une attaque menée tambour battant par Njiva qui a vu son tir repoussé par le gardien sénégalais avant que le ballon n’atterrisse sur le pied de Paulin Voavy qui n’a eu qu’à pousser le cuir dans la cage vide. Les deux équipes sont rentrées au vestiaire à égalité.

Moins fringants que lors de la première période, les Malgaches ont subi les assauts du trio offensif sénégalais composé de Baldé-Kounaté-Mané en seconde période. 22 minutes leur ont suffi pour prendre l’avantage à la suite d’une belle accélération de Baldé qui a transpercé la défense malgache avant de crucifier Leda sur un tir puissant.

2 à 1, les Lions de la Teranga pensaient que le plus dur a été fait, sans connaître l’ambition qui anime les protégés de Nicolas Dupuis dans leur jardin. 5 minutes après ce but victorieux des Lions de la Teranga, le coach malgache a procédé à un changement qui s’est avéré fructueux quelques secondes après. A peine avoir mis les pieds sur la pelouse en lieu et place de Paulin Voavy, Carolus, sur un coup de tête rentrant au deuxième poteau du but adverse, a vu son ballon repoussé par le défenseur sénégalais, Koulibaly, dans son propre but.

L’espoir est de mise

Dans le groupe A, le mano a mano entre les deux formations bat son plein ! Après deux journées de compétition, elles restent invaincues avec un match nul et une victoire chacune à leur compteur. Il faudra attendre la dernière journée de l’année prochaine avant de revoir les deux nations s’affronter de nouveau.

Les prochaines sorties des Barea de Madagascar détermineront l’importance ou non de la dernière confrontation entre les deux équipes. En effet, pour les trois prochains rendez-vous des Barea, ils croiseront le fer avec les deux équipes moins classées de son groupe, en l’occurrence la Guinée équatoriale et le Soudan.

 

Naisa

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique