Flash
Préc Suiv

Présidentielle: les candidats sans poids abattent leur dernière carte

Présidentielle: les candidats sans poids abattent leur dernière carte

Comme il fallait s’y attendre, le premier tour du 7 novembre qui approche à grand pas, commence vraiment à affoler les candidats opposants à la tenue de la présidentielle.

Didier Ratsiraka, Olivier Mahafaly Solonandrasana, Eliana Bezaza, Jean Max Rakotomamonjy, Joseph Martin Randriamampionona, Arlette Ramaroson, Serge Jovial Imbeh, Tabera Randriamanantsoa et Emma Rasolovoahangy. Ces neuf candidats officialisés par la Haute cour constitutionnelle (HCC) accompagnés de sept autres recalés et du mouvement «Hetsika ho fanorenana ifotony» (HFI) ont dénoncé la tenue de la présidentielle du 7 novembre dans un communiqué livré à la presse hier.

En fait, ils pensent que la décision du 25 mai dernier par la HCC, les lois électorales, le décret de nomination du gouvernement sont illégaux. A part le report ou l’annulation de l’échéance électorale, ils demandent l’organisation d’une conférence nationale à l’issue de laquelle émargera un accord politique.

Ces politiciens ont choisi librement de déposer leur candidature moyennant une caution de 50 millions d’ariary. Pour dire qu’ils sont parfaitement au courant de tous les dispositifs électoraux, notamment les avis et les décisions de la Haute cour constitutionnelle. En un mot, ces candidats se moquent des juges constitutionnels. D’autre part, ces candidats discréditent également la communauté internationale qui fait des pieds et des mains pour soutenir Madagascar à organiser des élections démocratiques au pays.

Rakoto

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique