Flash
Préc Suiv

Nation: enlevé hier, Etienne de l’AV7 demeure introuvable

Nation: enlevé hier, Etienne de l’AV7 demeure introuvable

Hier matin, Etienne Andriamahefarisoa a été enlevé par trois individus. Les raisons demeurent inconnues étant donné qu’ aucune demande de rançon n’a été réclamée.

C’est inouï. C’est ainsi qu’on pourrait désigner ce kidnapping du nouveau président de l’Association des victimes du 7 février (AV7), Etienne Andriamahefarisoa, connu sous le pseudonyme de «complet gris». Jusqu’au moment où nous mettons sous presse, cette personnalité demeure introuvable.

La seule piste à exploiter c’est que trois individus qui lui ont dit d’appeler ses proches, hier matin,  l’ont vraisemblablement passé à tabac. Selon les témoignages de ses proches, ce n’est pas la première fois que le président réélu de l’AV7 aurait été ces derniers temps victime de menaces.

«Mercredi dernier, alors qu’il partait pour une réunion de l’AV7 à Ankorondrano, six éléments des forces de l’ordre l’ont approché pour l’arrêter. Il a refusé de les suivre car ces derniers n’ont pas présenté de mandat d’amener. A la sortie de la réunion, ces mêmes éléments ont voulu récidiver mais ont renoncé car d’autres éléments des forces de l’ordre ont sécurisé l’événement», ont déclaré ses proches.

Nouveau scandale

Autre fait à retenir dans cette affaire, c’est l’existence d’une altercation entre lui et un personnage proche de la présidence. A l’origine de cette discorde, Etienne Andriamahefarisoa aurait refusé de verser dans des pratiques nettes qui lui ont été dictées. Ce dernier pourrait être considéré par conséquent comme un empêcheur de tourner en rond.

Une question se pose. Tous ces faits relèvent-ils d’une simple coïncidence ? Des enquêtes sont en cours. Mais déjà, si la piste sur l’existence de la personnalité proche de la présidence se confirme et si les forces de l’ordre aient été une fois encore instrumentalisées pour l’intimider, on s’achemine vers un nouveau scandale d’Etat.

Les citoyens méritent de connaître le résultat des enquêtes relatives à cette affaire surtout qu’on ne disparait pas comme cela sans raison.

 

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.