Flash
Préc Suiv

Mecenat: les arts de la Grande île appréciés à leur juste valeur

Mecenat: les arts de la Grande île appréciés à leur juste valeur

Ayant à cœur l’essor de la culture malgache, les Fondations H et Axian en collaboration avec Unima, présentera « Madagascar : Arts de la Grande Île » du 18 septembre 2018 au 1er janvier 2019 au musée du Quai Branly, à Paris.

En quelques chiffres, cette grande exposition regroupe plus de 360 œuvres retraçant dix siècles de création artistique derrière lesquelles se dévoilent plusieurs artistes contemporains malgaches comme Mme.Zo, Temandrota et Pierrot Men.

«L’art a besoin d’être confronté, discuté et exposé en permanence. En tant que mécène privé, nous avons un devoir et une passion de nous engager aux côtés du Musée du Quai Branly pour l’accessibilité et la connaissance de la scène artistique malgache.  Il nous incombe un devoir fondamental de soutenir la créativité artistique. C’est dans cette optique que j’ai créé la Fondation H il y a quatre ans. A travers ses collections, elle soutient les artistes malgaches d’aujourd’hui et de demain et participe à nourrir la richesse de la scène contemporaine malgache», argumente Hassanein Hiridjee, CEO d’ Axian et non moins fondateur de la Fondation H.

Créativité

Par l’intermédiaire du directeur général adjoint de l’Unima, Amyne Ismail a pour sa part fait savoir qu’«il est important pour nous de faire connaitre les arts de Madagascar et de relier cette démarche à notre action dans la transmission des savoirs».

Des centaines de milliers de visiteurs européens vont découvrir  in situ la créativité malgache. Dans la foulée, des web-visites seront organisées à compter du 24 septembre et cibleront notamment les étudiants et lycéens d’Antananarivo, grâce à la qualité des moyens techniques fournis par l’opérateur Telma.

«Il importe de souligner que la culture de Madagascar est le parent pauvre à tous les niveaux,   puisque même au niveau institutionnel, nous avons certes la chance d’avoir un ministère  dédié à la  culture, à l’artisanat et à la sauvegarde du patrimoine, mais malheureusement, avec les moyens d’action relativement limités», reconnaît Eléonore Johasy, ministre de la Culture, de la promotion de l’artisanat et de la sauvegarde du patrimoine, tout en saluant au passage cette généreuse initiative.

Joachin Michaël

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique