Flash
Préc Suiv

Ifanja – Itasy: remise en état des infrastructures agricoles

Ifanja – Itasy: remise en état des infrastructures agricoles

Ifanja redevient le grenier de l’Itasy. Une multitude d’infrastructures agricoles et hydroagricoles sont aujourd’hui opérationnelles.

Située à 22 km au nord d’Analavory, la cuvette d’Ifanja, composée par les communes d’Anosibe (Ifanja sud) et de Sarobaratra (Ifanja nord), dispose de plus de 2.000 hectares de surface cultivable. C’est une zone productrice de riz dans cette région. Les riziculteurs parviennent à produire deux récoltes en une saison rizicole.

Mais depuis une décennie, la productivité rizicole tend à diminuer dans le périmètre d’Ifanja. L’érosion avancée des bassins versants de l’ensemble du périmètre a entrainé un ensablement plus ou moins généralisé des rivières, du réseau d’irrigation et drainage et par conséquent, des rizières.

Dans le cadre du programme Bassins versants – périmètres irrigués (BVPI / PHRD), le ministère en charge de l’Agriculture a entrepris des travaux de réaménagement du périmètre d’Ifanja. Ayant démarré en 2016, ces travaux sont aujourd’hui achevés et ont permis de soulager le périmètre d’Ifanja du problème d’inondation et de l’ensablement, de faciliter l’accès et la circulation des produits et des habitants entre les deux communes et d’augmenter ainsi la production rizicole.

Selon Rafanomezantsoa, président de l’association des usagers de l’eau, «Les travaux ont déjà porté leurs fruits, car, suite au bon fonctionnement des canaux d’irrigation, ajouté aux techniques modernes de riziculture (SRI) et à la disponibilité des semences de qualité grâce à la nouvelle BCS, nous avons pu doubler notre rendement rizicole jusqu’à 5t/ha. Aussi, l’eau étant disponible plus longtemps, nous pouvons également pratiquer des cultures de contresaison en plus des deux campagnes rizicoles. Nous envisageons même de nous équiper de machines agricoles pour optimiser la production».

Un périmètre devenu grenier de l’Itasy

En effet, l’utilisation des semences de qualité, d’engrais, la maîtrise de l’eau et les techniques modernes de cultures ainsi que la mécanisation agricole sont les garants d’une agriculture durable et performante.

En tout, trois nouveaux barrages ont été construits et sept autres rénovés dont celui d’Antaboaka Sarobaratra qui a été inauguré, officiellement, jeudi dernier avec la Banque communautaire de semences (BCS) d’Anosibe. Six kilomètres de canaux d’irrigation ont également été réhabilités, 15 km de drain curés, 17 km de rivières draguées, 11 ponceaux construits et réhabilités et une digue route de 800 m aménagée.

Aujourd’hui, toutes les conditions sont réunies  pour que la cuvette d’Ifanja redevienne le grenier rizicole de l’Itasy et atteigne l’autosuffisance rizicole d’ici deux à trois ans.

 

Arh.

Les commentaires sont fermées.