Flash
Préc Suiv

Foot-éliminatoires CAN 2019: Madagascar et Sénégal dans la même galère

Foot-éliminatoires CAN 2019: Madagascar et Sénégal dans la même galère

Les Barea de Madagascar ne sont pas les seuls à être amputés de leur meilleur élément ce dimanche à Mahamasina, face aux Lions de Sénégal. Ces derniers sont également dans la même galère.

A quelques heures du coup d’envoi de la rencontre, le sélectionneur des Lions de la Teranga, Aliou Cissé, se trouve dans la même situation que son homologue Nicolas Dupuis. Et pour cause, les deux hommes ont perdu en cours de route des éléments clés de leurs dispositifs respectifs.

De quoi mettre les deux sélections nationales sur le même piédestal avant d’en découdre sur le terrain. A rappeler que leur dernière rencontre en 2015 s’est soldée par un match nul de 2 partout. En menant 2 à 1, Madagascar a été au seuil de la victoire, mais à la 81e minute du temps réglementaire, Sadio Mané a signé le but de l’égalisation.

Malheureusement pour les Barea de Madagascar, la pépite de Liverpool figurera bel et bien présente dans le onze entrant du sénégal, contrairement à l’autre redoutable attaquant Mbaye Niang et deux autres Lions de la Teranga, en l’occurrence, l’arrière gauche et feu follet Idrissa Gana Guèye ainsi que le roc du milieu Youssouf Sabaly.

Côté malgache, après la grave blessure d’Abel Anicet Andrianantenaina qui l’éloigne du terrain pour quelque temps, Baggio Rakotoharisoa vient également de rejoindre l’infirmerie tandis qu’Arohasina Andriamirado, dit Dax, prolonge son absence sur le sol malgache pour des raisons extra sportives.

Ouf de soulagement

Un bol d’air frais a soufflé, par ailleurs, sur le terrain de Mahamasina hier, lors de l’entraînement des Barea de Madagascar. Juste après son arrivée au pays en provenance d’Algérie, Ibrahim Amada, le dernier joueur attendu, a tout de suite rejoint l’ensemble du groupe à l’entraînement. Une manière de rassurer le public qu’il est au mieux de sa forme avant ce match épique contre le leader du groupe A.

Nicolas Dupuis se frotte les mains à l’idée de pouvoir aligner un onze à fière allure à défaut de compter sur son équipe type.

Naisa

Les commentaires sont fermées.