Flash
Préc Suiv

Les dés sont jetés

Les dés sont jetés

Ce vendredi magnifique ne sera pas un jour comme les autres. Si ce régime respecte au pied de la lettre le calendrier électoral, ce vendredi 7 septembre sera la date prévue et inéluctable relative à la démission du président de la République, Hery Rajaonarimampianina. Le jour J est enfin arrivé.

Certains ont attendu ce moment depuis des années. Dans le temps, beaucoup ont même réclamé son départ du pouvoir dans les rues d’où l’expression « Miala Rajao », traduit littéralement par « Que Rajao démissionne ». Mais cette fois, c’est pour de bon et dans les règles de l’art, conformément à la Constitution et au cadre légal.

Cette démission solennelle marque un tournant décisif dans le processus électoral. Pour dire que  le premier tour du 7 novembre se rapproche à grand pas, d’autant que ce 7 octobre, dans un mois plus exactement, la campagne électorale démarrera officiellement. Du côté de la Ceni, les préparatifs avancent bon train. Au niveau des électeurs, ils ont hâte d’élire leur président au nom de l’alternance démocratique. Quant aux partenaires techniques et financiers, ils manifestent leur soutien total en octroyant les fonds nécessaires pour la tenue d’élections libre, transparente et crédible.

Malgré les coups fourrés destinés à stopper la machine électorale, les pièces du puzzle se mettent en place. Pour le président de la République sortant, il n’a plus guère le choix que d’affronter les élections en tant que simple candidat, au même titre que les 35 autres. Il n’a plus les cartes en main. Le moment est peut-être venu pour lui de se faire une raison et d’accepter la volonté du peuple. Demain n’est pas loin.

Rakoto

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique