Flash
Préc Suiv

Gestion de l’environnement: le Cameroun s’intéresse aux expériences malgaches

Gestion de l’environnement: le Cameroun s’intéresse aux expériences malgaches

Conduite par le Conseiller des services du Premier ministre, Martin Cyrille Nkie, une délégation camerounaise se trouve actuellement dans nos murs, pour un voyage d’études autour de l’environnement. Elle va notamment s’intéresser au bois-énergie ainsi qu’à la restauration et la plantation forestières à Madagascar.

Forte de 13 membres, la délégation a été reçue, hier, par le secrétaire général du ministère de l’Environnement, de l’énergie et des forêts (MEEF), Liva Hariniaina Ramiandrarivo, à Antsahavola.

D’après lui, «Cette délégation a comme principal objectif de connaître les cadres politique, législatif et institutionnel autour du secteur bois-énergie et de la restauration ainsi que de la plantation forestières à Madagascar». Le rôle des ministères malgaches, qui sont concernés dans l’élaboration des référentiels nationaux et de leur déclinaison à l’échelle régionale, est particulièrement pris en compte.

Au programme, les Camerounais visiteront les régions Boeny et Diana pour voir in situ les réalisations dans le cadre du Programme d’appui à la gestion de l’environnement (Page) qui a été mis en œuvre par la GIZ sous la tutelle du MEEF.

En effet, étant donné que cette coopération allemande intervient dans l’amélioration des conditions pour la protection et l’utilisation durable des ressources naturelles à Madagascar et au Cameroun, elle a ainsi financé ce déplacement afin de favoriser les échanges d’expériences Sud-Sud.

Bois-énergie

Toujours selon le MEEF, parmi les priorités de ce voyage d’études figurent l’organisation et la modernisation de la chaîne de valeur bois-énergie à Madagascar. En effet, de nombreuses initiatives ont été engagées dans certaines régions dans ce domaine, en particulier sur la partie Nord de la Grande île.

Ce qui a permis d’obtenir des résultats significatifs en termes de superficies reboisées et de foyers améliorés commercialisés. La délégation va donc prendre connaissance de la stratégie de développement de la filière charbon de bois issu des reboisements à vocation énergétique et de la rentabilité de celle-ci.

 

Sera R.

 

Les commentaires sont fermées.