Flash
Préc Suiv

Diversité biologique: élaboration du 6e rapport national

Diversité biologique: élaboration du 6e rapport national

L’élaboration du 6e rapport national de la Convention sur la diversité biologique (CDB) Madagascar a officiellement été lancée, hier, à l’hôtel «Le pavé» Antaninarenina. Une obligation depuis que la Grande île a ratifié  la CDB en août 1995. Ce qui signifie que nous nous engageons à participer activement à l’atteinte de ses trois objectifs stratégiques, à savoir la conservation de la biodiversité, l’utilisation durable des éléments de celle-ci et le partage juste et équitable des avantages découlant de l’exploitation des ressources génétiques.

De ce fait, la Stratégie et les plans d’action nationaux pour la diversité biologique (Spanb) seront particulièrement soulignés dans ce rapport. Identique au 5e rapport élaboré en 2014, une méthode participative et inclusive qui intègre le secteur public, celui du privé ainsi que les partenaires techniques et financiers œuvrant dans le domaine de la conservation et du développement est également observée.

«La pré-validation et la validation nationale de ce rapport seront effectuées au mois de novembre. On envisage par la suite son envoi à la CDB internationale, suivi de sa mise en ligne sur le site du CHM le mois suivant», a indiqué le directeur des systèmes des aires protégées (Sapm), Rantonirina Rakotoaridera.

Madagascar figure parmi les 10 «hotspots» de la diversité biologique mondiale. Un des rares pays immensément riches du point de vue de ses ressources naturelles. En effet, ses écosystèmes naturels se caractérisent par la diversité et l’endémicité de ses espèces floristiques et faunistiques.

 

Sera R.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique