Flash
Préc Suiv

Fianarantsoa: un faux candidat au BEPC appréhendé

Fianarantsoa: un faux candidat au BEPC appréhendé

Un jeune homme s’était présenté dans un centre d’examen de la Circonscription scolaire (Cisco) de Fianarantsoa, dans l’intention de passer les épreuves dudit examen, à la place de l’un des candidats.

Une tricherie vite démasquée. Selon une source policière, l’un des candidats ayant dû passer les épreuves du BEPC au sein du Centre d’examen dans la Cisco de Fianarantsoa ville, a été remplacé par quelqu’un d’autre, qui ne figure même pas sur la liste de ceux qui y sont inscrits. «La personne ayant voulu la remplacer a été confondu au cours d’un contrôle d’identification lors de la première épreuve de ce second examen officiel, à savoir le Malagasy», a informé hier un collègue de la Radio nationale malagasy (RNM) sur place, lors d’une conversation téléphonique. D’après les précisions de notre source, «Le fraudeur a été trahi par le double cachet de la photo posée sur la carte d’identité scolaire, étant donné qu’il a substitué la photo du vrai candidat par la sienne».

Informé, le chef du centre d’examen a alerté les forces de l’ordre. Après vérification, il s’est avéré que l’identité de l’homme qui voulait passer les épreuves ne correspond pas à celle inscrite sur la liste des candidats inscrits dans ce centre d’examen. Du coup, «L’affaire a été mise entre les mains de la police, qui poursuit actuellement l’enquête», d’après un responsable du ministère de l’Education nationale (Men). «Le faux candidat est aussitôt placé en garde à vue en attendant la suite des enquêtes, tandis que le vrai, ayant pris la fuite, fait l’objet d’une recherche active», a-t-on appris via notre source.

Correction des copies

Quoi qu’il en soit, les épreuves se sont bien déroulées dans les autres centres d’examen à travers le pays. Ce second examen officiel se termine ce jour pour les candidats ayant choisi l’option B. Tout comme ceux de l’option A, ils entameront durant cette journée les épreuves d’histoire-géographie, éducation civique et sciences physiques. Pour ces derniers, ils devront encore faire face aux épreuves de langue vivante demain matin. Sur ce, ils auront le choix entre l’anglais, l’allemand ou l’espagnol.

En outre, les corrections des feuilles de copie ont déjà commencé hier dans certains centres d’examen, comme c’est notamment le cas à Sambava. Tandis que, la majorité des centres d’examen n’entameront les travaux de correction que demain, d’après un responsable au sein du ministère de l’Education nationale (Men).

Fahranarison

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique