Flash
Préc Suiv

Elections 2018 – Andry Rajoelina: Ratsirahonana confirme son soutien

Elections 2018 – Andry Rajoelina: Ratsirahonana confirme son soutien

Norbert Lala Ratsirahonana a parlé. Son parti, l’Avi, soutiendra le candidat n°13 à la prochaine présidentielle qui se tiendra le 7 novembre.

Longtemps resté sous silence, le parti Asa vita no ifampitsarana (Avi), dirigé par Norbert Lala Ratsirahonana, s’est exprimé. A l’approche de la présidentielle, le parti a choisi son camp. C’est lors d’une rencontre avec la presse samedi dernier, à l’hôtel Panorama, que Norbert Lala Ratsirahonana a affirmé son soutien indéfectible au candidat du Tanora malagasy vonona (TGV), Andry Rajoelina. «Nous ferons tout notre possible pour faire élire le candidat Andry Rajoelina», a-t-il fait savoir à l’assistance.

Après évaluation de toutes les candidatures, celle d’Andry Rajoelina semble avoir convaincu. «Les critères étaient basés sur les connaissances des candidats, leur état d’esprit, leur expérience mais également leur réalisation durant leur mandat», a expliqué le numéro un de l’Avi. A cela s’ajoutent «le respect des lois en vigueur et aussi leur préparation». Autant de critères qui ont poussé le parti à opter pour le candidat n°13 du bulletin unique.

Comptant parmi les doyens de la politique, Norbert Lala Ratsirahonana appelle les jeunes à soutenir l’ancien président de la Transition. «Il est temps de laisser la place aux jeunes. Le fondateur de l’Initiative Emergence de Madagascar (IEM) étant encore jeune, il a les expériences requises pour cela».

Mise en garde

Le compte-à-rebours a sonné et Norbert Lala Ratsirahonana a tenu à mettre en garde toute personne ou entité voulant remettre en cause l’élection, voire la reporter. «Nous rejetons toute tentative de report de la présidentielle, qu’elle soit de l’intérieur ou de l’extérieur du pays», a-t-il soutenu. A noter que même des candidats déclarés éligibles par la Haute cour constitutionnelle (HCC) osent encore demander le report des scrutins.

Le leader de l’Avi a également profité de la rencontre de samedi pour afficher son soutien au Premier ministre Christian Ntsay dans ses efforts pour la tenue de l’élection. D’autre part, il invite la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à tout mettre en œuvre pour que la présidentielle se tienne dans les délais impartis, à travers le respect du chronogramme établi.

Tahina Navalona

 

Les commentaires sont fermées.