Flash
Préc Suiv

D’un fait à l’autre

Une tentative d’attaque à main armée a échoué grâce à la collaboration du fokonolona et de la gendarmerie nationale à Ambato Boeny. Tombée dans l’embuscade des forces de l’ordre, la bande à Kapitsany a dû se replier la nuit du 30 août en subissant de lourdes pertes dans le secteur d’Ampanaovambiriky, fokontany d’Ambato Avaratra, du district d’Ambato Boeny suite à d’informations fiables fournies par la population. Outre les blessés qui ont pu s’évanouir dans la nature avec les restes de la bande, activement recherchés actuellement, Kapitsany est tombé sous les balles des éléments de la gendarmerie lors de l’affrontement. Un pistolet de fabrication artisanale a été trouvé sur le corps, en plus de ses amulettes.

Les forces de l’ordre et les dahalo ont eu de violents affrontements après une razzia de la journée du 29 août à Berotsy Ambony et Vohidratsy, district de Betroka . Un ancien maire présent sur les lieux de l’affrontement pour des raisons inexpliquées a été tué par les dahalo. Après recoupement, l’on découvre que son fils faisait partie des 3 malfaiteurs tués lors de l’accrochage à Sakasoa, commune rurale de Benato Toby et le fusil de chasse saisi lui appartenait. Déterminés à défier les forces régulières, ces dahalo de Betroka ont ouvert le feu sur l’hélicoptère de l’armée ayant servi d’appui et l’a éraflé. La cinquantaine de têtes de bovidé volées a pu être restituée à leurs propriétaires après la débandade des dahalo.

 

Les commentaires sont fermées.