Flash
Préc Suiv

Ristournes minières: plus de 61 milliards d’Ariary versés par Ambatovy

Ristournes minières: plus de 61 milliards d’Ariary versés par Ambatovy

La compagnie minière Ambatovy a remis officiellement le chèque symbolique de plus de 61 milliards d’ariary à la trésorerie générale de Toamasina, le 31 août dernier, correspondant à cinq années de ristournes minières.

La compagnie minière Ambatovy s’est acquittée de ses obligations, malgré la lourdeur administrative qui a retardé les procédures de paiement des ristournes de la société auprès des collectivités territoriales décentralisées (CTD) et les régions.

Plus de 61 milliards d’ariary de ristournes minières ont été versés par Ambatovy auprès de 20 communes et deux régions, situées dans les zones d’implantation de la compagnie, le 31 août dernier. Cette somme correspond aux ristournes du dernier trimestre 2012 jusqu’au deuxième trimestre 2018.

Lors de sa prise de parole à l’occasion de la remise de chèque symbolique à la trésorerie générale de Toamasina, le président de la compagnie, Stuart Macnaughton, a avancé qu’«Ambatovy se réjouit de pouvoir s’acquitter de ces ristournes, tant attendues par les CTD. Nous espérons que ces ristournes fiscales nouvelles et importantes apportent un réel développement aux communes et aux régions où Ambatovy opère».

En effet, ce paiement des ristournes minières d’Ambatovy  fait suite à la publication des textes réglementaires définissant le périmètre, la classification des communes concernées et les taux de répartition pour chaque commune. D’après ces textes, 10%  des ristournes serviront pour un fonds national de péréquation, 60% seront remis aux CTD, dont 60% à distribuer aux 20 communes concernées suivant un quote-part défini par les mêmes textes,  30% à distribuer aux deux régions et 10% à la province de Toamasina.

20 communes et deux régions concernées

Par ailleurs, les 20 communes concernées sont celles situées autour de la mine à Moramanga, le long du pipeline et autour de l’usine de Toamasina. Il s’agit des communes d’Ambohibary, Andasibe, Morarano Gara, Amboditandroho Mahatsara, Toamasina suburbaine, Ambalarondra, Ambatovola Gara, Ambinaninony, Ampasamadinika Manambolo, Ampasibe, Anivorano Est, Beforona, Fanandrana, Antsampanana, Ranomafana Est, Vohipeno Razanaka, Vohitranivona, Brickaville, commune urbaine de Toamasina et Moramanga. Les régions Alaotra Mangoro et Atsinanana sont aussi concernées.

Il est également à préciser que les 10% de ristournes minières qui doivent revenir à la province de Toamasina seront répartis entre les régions et les communes, jusqu’à la mise en place des provinces.

En outre, la compagnie minière Ambatovy a mis en place le projet Tsara Tantana dans le cadre de son Fonds d’investissement social. Ce projet est destiné à aider les CTD à entreprendre une gestion durable de ces ristournes minières par le renforcement de capacités. A ce propos, le président de la société minière de souligner que, «Ambatovy entend apporter son soutien aux communes et aux régions pour que la bonne gestion des ristournes, dans la transparence et la durabilité, soit le meilleur héritage pour les générations futures».

 

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.