Flash
Préc Suiv

Allemagne: quand la musique contribue au développement du pays

Allemagne: quand la musique contribue au développement du pays

Les nostalgiques se souviennent certainement encore de l’émission «pop in Germany», diffusée dans les années 80 sur la chaîne nationale, un rendez-vous incontournable de la musique. Actuellement, le gouvernement allemand mise davantage sur ce secteur qui, étonnamment, contribue au développement économique du pays, en soutenant les artistes et leurs œuvres, et surtout grâce à l’exportation des produits musicaux.

Initiative Musik, une agence de financement centrale de l’industrie musicale allemande, a invité une quinzaine de professionnels en musique et autres intervenants culturels en Allemagne, du 28 août au 2 septembre, pour un rendez-vous destiné à la promotion de la musique allemande, notamment le pop, le rock et l’électro.  Artistes, journalistes, organisateurs événementiels, festivaliers venus des quatre coins du monde, assistent ainsi pendant ces quelques jours à des ateliers, rencontres professionnels, concerts…

Soutenue par l’ambassade d’Allemagne à Madagascar, une journaliste malgache issue du Quotidien Les Nouvelles, Holy Danielle, y participe.

Une place importante dans le pays

“La musique a une place importante dans notre pays, que ce soit au niveau social, politique ou (et c’est le plus important) économique”, explique l’un des intervenants. Lui de souligner que 1,588 million d’euros ont circulé dans ce secteur en 2017, ce qui le met au troisième rang des secteurs les plus actifs au pays. Sur ce, le gouvernement a inclus dans son organigramme un certain nombre d’entités spécialisées dans le domaine, en l’occurrence le «Federal government commissionner for culture and media», le «federal ministry for economic affairs and energy»  et le «federal foreign office» qui travaillent étroitement ensemble.

Plus forte que la politique

Historiquement, l’introduction du rock au pays n’a pas été chose facile, en particulier après la deuxième guerre mondiale. “Ce genre de musique, venue tout droit des Etats-Unis qui se trouvaient pourtant dans le camp adverse, était plutôt considérée comme une influence négative. Mais les jeunes se sont vite retrouvés sous le charme de cette musique et ont même copié des groupes américains”, a expliqué un guide du musée de la communication, qui expose actuellemenet sur l’histoire de la musique pop en Allemagne.

L’éducation

Devant l’ampleur et l’engouement pour la musique pop rock au pays, plusieurs écoles et universités se sont installées dans les grandes villes, ciblant les artistes et tous les autres métiers qui officient dans ce secteur. “Nous encourageons principalement les créations qui sont porteurs de changements dans tous les domaines, que ce soit au niveau de l’éducation, de la santé, de l’architecture…. Et surtout de la technologie”, a ajouté notre interlocuteur. L’objectif est ainsi de professionnaliser davantage les artistes mais également d’inculquer dans leur pensée que la musique constitue un outil efficace pour éduquer la population.

Une exportation de la musique

Par ailleurs, les Allemands ont élaboré une stratégie de promotion de la culture. “Depuis les années 70, nous avons produit plusieurs groupes qui ont cartonné dans le monde entier”, a expliqué l’un des intervenants. En effet, plusieurs groupes célèbres des années 80 – 90 ont été soutenus par des producteurs allemands, entre autres Milli Vanilli, Boney M, 2 Unlimited, Docteur Alban, Snap…

L’évolution de la technologie, un élément à ne pas négliger

Cependant, en raison des évolutions technologiques, les maisons de disques et les vendeurs rencontrent actuellement des problèmes. “Le streaming, qui est le fait d’écouter de la musique sur internet, commence à s’imposer sur le marché musical mondial. Heureusement que beaucoup, notamment les véritables collectionneurs, ne s’intéressent pas à ce type de support”, s’est réjoui un responsables du Kulturkaufhaus Dussman.

Pour ce week-end, la suite du programme préparé par Initiative Musik s’annonce chargée. Après trois jours à Berlin, l’équipe se déplacera à Cologne et à Düsseldorf, pour assister à davantage de concerts et séminaires, entre autres au C/o Pop.

Rakoto

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique