Flash
Préc Suiv

Tourisme: record de fréquentation pour Nosy Be

Tourisme: record de fréquentation pour Nosy Be

Le tourisme à Nosy Be n’a jamais connu un tel succès. Actuellement, le taux d’arrivée dans les hôtels avoisine les 100%.Toutes les infrastructures hôtelières affichent complet. Et ce ne sont pas seulement les touristes étrangers qui affluent dans cette ville.

«En 2016, les touristes nationaux étaient au nombre de 4.500. Depuis mars dernier, ce chiffre a atteint 45.000», se réjouit le président du Conseil d’administration de l’Office national du tourisme de Madagascar (ONTM), Boda Narijao.

«Grâce à une campagne intense, même les Tananariviens choisissent Nosy Be comme destination de va-cances. L’Ile aux Parfums figure parmi les plus prisées par les nationaux», a–t-il poursuivi.

Un résultat probant qui a des retombées favorables sur l’économie régionale et nationale. «Les investisseurs affluent et nous sommes en train de discuter des possibilités de collaboration pour que les offres puissent répondre aux demandes », informe ce haut responsable au sein du secteur touristique malgache.

Cependant, ce dernier interpelle les responsables pour qu’ils règlent le problème en approvisionnement d’eau dans la région. Une coupure fréquente est observée depuis quelques jours suite à une nouvelle construction. Les hôteliers doivent aller chercher de l’eau au niveau des sources lorsque leur réservoir est à sec.

Une hausse de 20%

Au niveau national, l’ ONTM prévoit également une croissance de 20% des visiteurs étrangers cette année, par rapport à l’année 2016-2017, avec une entrée de 300.000 touristes.

Pour l’ONTM, atteindre 500.000 touristes en une année est possible si tous les secteurs, tels la sécurité, la santé, le transport, se donnent la main. Madagascar possède une potentialité touristique qui n’a rien à envier aux autres destinations étrangères comme Bali. La Grande île regorge de richesses écologiques et marines qui attirent les touristes. Chaque région a une spécificité qu’on lui confère et les visiteurs étrangers tout comme les nationaux n’ont que l’embarras du choix.

Nadia

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique