Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans

Cargaison du « Bankoku-Maru »

Le Syndicat des Chargeurs de Madagascar, dans sa séance du 19 juillet dernier, a décidé à l’unanimité :

1° D’attirer l’attention du Gouvernement Général sur l’intérêt qu’il y a à obtenir la réalisation à Madagascar même de ses marchandises avariées.

2° D’envoyer au Comité des Assureurs, à Paris, le câblogramme ci-après :

« Vous signalons intérêt tant pour chargeurs que pour assureurs que marchandises avariées par incendie Bankoku-Maru soient réalisées Madagascar où sont majorité destinataires plutôt que Zanzibar. Acheteurs plus nombreux ici marchandises atteindraient prix plus élevés compensant frais complémentaires. Chargement comprend surtout articles spéciaux susceptibles obtenir maximum seulement Madagascar. Réalisation Madagascar rendrait service important point de vue national. »

3° De prier l’Union Coloniale d’appuyer les desiderata des chargeurs par la dépêche suivante :

« Câblons comité assureur Paris intérêt majeur pour Madagascar réaliser marchandises avariées Bankoku-Maru ici au lieu Zanzibar. Prions prendre connaissance télégramme et appuyer notre demande. Si nécessaire avisez autres assureurs France Angleterre. »

Ces deux télégrammes ont été expédiés le 20 juillet, après accord avec la Chambre consultative et sous les auspices des deux groupements.

La tournée du Gouverneur général dans le sud

Monsieur le Gouverneur Schrameck a quitté Tananarive jeudi matin en automobile pour une excursion sur Mananjary et Fianarantsoa.

Il était accompagné de M. Fauchère, Inspecteur général des Services agricole et forestier de Madagascar, et de M. Rogliano, Chef de son secrétariat particulier.

Il sera de retour à Tananarive dans les premiers jours de septembre et, vers le 10 ou 12 de ce même mois, il descendra à Tamatave pour inaugurer le monument Galliéni.

Services agricole et forestier

Par décret du 19 mai 1918, une inspection générale des Services agricole et forestier est créée à Madagascar et dépendances.

La classe 1920

Dans toute la colonie, il sera procédé sans délai au recensement des jeunes gens français qui sont nés pendant l’année 1900, et de ceux qui auraient été omis sur les tableaux précédents.

 

Le Tamatave

www.bibliothequemalgache.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique