Flash
Préc Suiv

Coopération: le développement économique de Toamasina à la loupe

Coopération: le développement économique de Toamasina à la loupe

Le Programme de coopération entre le Parlement de la Friedrich-Ebert Stiftung (FES) Madagascar et le Sénat a pris corps depuis hier jusqu’à ce jour dans la capitale économique de Madagascar, Toamasina.

Il s’agit d’un forum socio-économique portant sur les «impacts socio-économiques de l’extension du port de Toamasina». Une audition publique sur la loi relative à l’urbanisme et l’habitat, et une rencontre entre les maires des régions Atsinanana, Analanjirofo et Alaotra Mangoro avec les sénateurs sont également au programme.

Hier, les enjeux, les impacts et les retombées économiques de l’extension du port de Toamasina ont été discutés avec  les Organisations de la société civile de la région Antsinanana et des sénateurs.

 «L’article 83 de la Constitution représente les forces économiques, sociales et culturelles de cette institution. Le Sénat a également pour mission de représenter les intérêts des collectivités territoriales décentralisées», peut-on lire dans le communiqué de la FES, publié hier.

En effet, «les activités inscrites dans le cadre du programme de coopération entre la FES et le Parlement ont pour objectif de renforcer le Parlement en tant qu’institution démocratique. Ce, en réduisant l’écart entre la population, la société civile, les partenaires sociaux, les autorités locales… Le projet vise aussi à renforcer le parlementarisme à Madagascar et à créer un espace de dialogue direct entre élus et électeurs, afin de favoriser l’échange et renforcer le lien entre ces derniers», a conclu un responsable au niveau de la FES.

 

R.R.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique