Flash
Préc Suiv

Banky Foiben’i Madagasikara: des réserves en devises pour 4,3 mois d’importations

Le programme économique soutenu par la Facilité élargie de crédit et les réformes entamées par la Banky foiben’i Madagasikara (BFM), tels sont les principaux  sujets abordés lors d’une visite de courtoisie faite par le nouveau représentant résident du Fonds monétaire international (FMI) à Madagascar, Marc Gérard, auprès du gouverneur de la BFM, Alain Rasolofondraibe, le 24 août dernier. Arrivé depuis peu à Madagascar, le nouveau représentant du FMI, qui succède à Patrick Imam, enchaîne les rencontres avec les personnalités étatiques en ce moment.

220 millions d’USD (156,3 millions de DTS) ont été débloqués depuis la signature du programme soutenu par la Fec en juillet 2016. Ces déblocages de fonds ont permis de renflouer les réserves de devises de Madagascar et de facto, l’offre de devises sur le Marché interbancaire de devises (MID), soutient la BFM.

Un communiqué publié par cette institution hier, précise que «le niveau des réserves en devises est passé à 4,3 mois d’importations de biens et services contre 2,3 mois d’importations en 2014».

En effet, la BFM est un acteur de premier plan dans la réalisation et le suivi des réformes engagées dans le cadre du programme soutenu par la Fec. Autorité monétaire et compte tenu de ses attributions, l’institution est impliquée en tant que président du Comité technique de suivi du programme de réformes. Elle est l’interlocuteur privilégié dans les négociations avec le FMI. Par ailleurs, la BFM est l’autorité monétaire en charge de la gestion de la politique monétaire et de change, en plus de ses missions de garante de la stabilité financière.

Riana R.

 

Les commentaires sont fermées.