Flash
Préc Suiv

Un candidat aux pleins pouvoirs

Un candidat aux pleins pouvoirs

Tout ce qui pourrait être inaugural est tout bonnement inauguré…en grande pompe par le Président-candidat de la République, Hery Rajaonarimampianina. Pour ne citer que la matinée d’hier, sans parler des autres événements mis obligatoirement sous sa férule et sensés être martelés avec tam-tam comme un véritable message de propagande déguisée, mais déloyale et sans scrupule, sur les chaînes publiques, l’homme au double statut continue d’avoir un programme chargé sur le devant de la scène, au frais de la princesse bien sûr car c’est à titre officiel. Et, apparemment, son agenda en la matière est déjà rempli pour la semaine prochaine.

Pour dire que bien avant le 7 septembre, la date butoir relative à la démission du chef de l’Etat et le 8 octobre marquant le début officiel de la campagne électorale, l’essentiel pour le président-candidat est d’inaugurer et de multiplier dans ce sens les apparitions publiques. Et toute occasion est maintenant bonne à saisir pour le camp HVM, pour montrer à la Haute cour constitutionnelle, à la Ceni, à la communauté internationale, aux candidats et à l’opinion publique que sur le principe de la neutralité, il n’en a rien à faire.

Hery Rajaonarimampianina engage en ce moment la vitesse supérieure pour mener une véritable course à l’inauguration, un peu partout dans le pays.  Et, incroyable mais vrai,  « une » cérémonie solennelle ne lui suffit pas lors de son déplacement, il lui faut au moins deux. C’était le cas hier, puis ce sera encore pareil la semaine prochaine à Nosy Be. Comme si ses ministres où autres responsables étatiques au niveau de chaque région ne sont pas compétents pour couper le ruban d’inauguration ou de remettre des certificats lors d’une sortie de promotion. Un candidat aux pleins pouvoirs.

Andry Rabeson

Les commentaires sont fermées.