Flash
Préc Suiv

La HCC arrête la liste définitive: 36 candidats à l’affiche

La HCC arrête la liste définitive: 36 candidats à l’affiche

En deux temps trois mouvements, après la clôture du dépôt des dossiers de candidature, la HCC a publié la liste officielle des candidats à l’élection du 7 novembre. Sur les 46 dossiers reçus, 10 ont été rejetés. Au total, 36 candidats seront à l’affiche du premier tour. Trois candidats de plus qu’en 2013.

La Haute cour constitutionnelle (HCC) n’a pas attendu la date du 26 août pour annoncer les candidats éligibles lors du premier tour du 7 novembre. Citoyens lambda et candidats n’ont même pas eu le temps  pu faire l’état des lieux que la liste officielle a déjà été publiée hier sur le site de la Haute cour.

Sur les 46 dossiers reçus, 10 ont été invalidés pour cause de dossiers incomplets. Aucun de ces dix candidats n’a payé la caution de 50 millions d’ariary. Certains candidats n’ont même pas complété les autres dossiers, à l’instar de Georges Désiré Ratsimbazafy, de James Andriatsihety Rasoamaka ou encore de Jean-Pierre Rakoto et d’Armandine Malala Rasoamalala Savaron, tous deux déjà candidats à la présidentielle de 2013.

Parmi leurs dossiers manquants figurent le certificat de l’administration fiscale, de casier judiciaire, d’attestation d’investiture ou de parrainage, d’attestation d’inscription sur la liste électorale et de certificat de résidence.

Cet état d’esprit pourrait témoigner le manque de sérieux de certains candidats. Toutefois, Madiomanana Philippe Tsiranana a pu compléter son dossier mais sa candidature a été rejetée sachant que le parti Gasymi qui l’a présenté, a déjà soutenu un autre candidat.

Des hommes et 5 femmes

Dans tous les cas, le ni…ni n’est plus d’actualité car la candidature d’Andry Rajoelina, de Marc Ravalomanana et de Hery Rajaonarimampianina a été retenue. A cela s’ajoute celle de Didier Ratsiraka qui a été rejetée lors de la présidentielle de 2013.

Contrairement aux élections de 2013 qui n’ont retenu qu’une candidature féminine, cinq femmes seront en lice pour la présidentielle de cette année, à savoir Saraha Rabeharisoa, Arlette Ramaroson, Eliana Bezaza, Fanirisoa Ernaivo et Emma Rasolovoahangy. La candidature de cette dernière n’a pas été retenue lors des élections de 2013.

Cette pléthore de listes au poste suprême reflète-t-il réellement le patriotisme des candidats ? L’opinion estime que tout cela aura un but précis, celui d’éparpiller les voix d’électeurs en vue du second tour.

Tirage au sort ce samedi

De son côté, la Ceni demandera aux candidats de désigner leur représentant auprès de l’organe dès ce jour. Le tirage au sort du numéro d’ordre des candidats sur le bulletin unique et les panneaux d’affichage se tiendra samedi prochain au siège de la Ceni à Alarobia. Après quoi, la Ceni procèdera immédiatement à l’impression des bulletins de vote.

Tahina Navalona

Les commentaires sont fermées.