Flash
Préc Suiv

Us et coutumes: dégringolade logique

Malgré l’ambition de les qualifier chacun « national» les organes de médias audiovisuels que sont la RNM et la TVM, ceux qui se sont succédé au pouvoir n’ont eu de souci qu’à en faire des outils à leurs bottes. Dans la foulée il a suffi d’un gouvernement de consensus pour les réduire de radio et télévision du gouvernement à radio et rélévision d’un ministère. La nomination du ministre actuel a annoncé l’orientation. Plus partisan, plus militant tel un diable à la cause qu’il défend, plus esprit obtus avec écoute fermée à la raison, tu meurs. Les antérieurs détournements de fonction de ces organes lui servent de prétexte et de tremplim pour réaliser le hold-up actuel. Escalade prévisible, à vilain vilain-et-demi. Seulement s’agissant d’un saut-périlleux, l’exercice non seulement constitue un péril pour sa pomme mais menace d’être fatal pour son mentor.

Les commentaires sont fermées.