Flash
Préc Suiv

Deces de Kofi Annan: le système des Nations unies à Madagascar en deuil

Deces de Kofi Annan: le système des Nations unies à Madagascar en deuil

L’ancien secrétaire général (SG) de l’Organisation des Nations unies (ONU), Kofi Annan, est décédé dans la matinée du samedi 18 août. L’équipe pays de Madagascar ainsi que les membres du staff du système des Nations unies à Madagascar (SNU) ont appris la nouvelle avec tristesse. Kofi Annan était le septième secrétaire général de l’ONU.

« Plus que jamais dans l’histoire de l’humanité, nous partageons un destin commun. Nous ne pouvons le maîtriser que si nous y faisons face ensemble. Et c’est pour cela, mes amis, que nous avons les Nations unies. » – Kofi Annan, décembre 1999.

C’est avec cette déclaration de Kofi Annan en décembre 1999 que le team du SNU Madagascar rend hommage à cette illustre personnalité. Le SNU est en deuil et l’équipe a manifesté une grande tristesse à l’annonce de ce décès. « Une brève maladie l’a emporté dans ses 80 ans », peut-on lire dans un communiqué émis par la famille.

L’hommage de l’actuel SG

A l’annonce de ce décès, les hommages ont fusé de partout. Les grands de ce monde ont reconnu à travers cet homme, un leader exemplaire, épris de justice.

L’actuel SG, Antonio Guterres, l’a qualifié de « force motrice pour le bien » et de « fils fier de l’Afrique qui est devenu un champion mondial de la paix et de l’humanité ».

 « Kofi Annan était une force directrice pour le bien. C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris son décès. À bien des égards, Kofi Annan était l’Organisation des Nations unies. Il a gravi les échelons pour mener l’organisation dans le nouveau millénaire avec une dignité et une détermination sans pareil. Comme beaucoup d’autres, j’ai été fier d’appeler Kofi Annan un bon ami et mentor. J’ai été profondément honoré de sa confiance en me choisissant comme Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés sous son mandat. Il est resté quelqu’un à qui je pouvais toujours demander conseil et sagesse – et je sais que je n’étais pas seul. Il a fourni aux gens du monde entier un espace de dialogue, un lieu de résolution de problèmes et un chemin vers un monde meilleur. En ces temps difficiles et turbulents, il n’a jamais cessé de travailler pour donner vie aux valeurs de la Charte des Nations unies. Son héritage restera une véritable inspiration pour nous tous.

Mes sincères condoléances à Nane Annan, leur famille bien-aimée, et à tous ceux qui pleurent la perte de ce fier fils d’Afrique qui est devenu un champion mondial de la paix et de l’humanité tout entière».

Kofi Annan est né à Kumasi, au Ghana, le 8 avril 1938. Il a été secrétaire général des Nations unies pour deux mandats consécutifs de cinq ans, à compter de janvier 1997. Il a rejoint le système des Nations unies en 1962 en tant que responsable administratif et budgétaire de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève, où il a occupé des postes de haut niveau dans différents domaines.

Il a initié la réforme au sein de l’ONU en 2005 avec sa vision « Dans une liberté plus grande », en anglais « In larger freedom ».

Nadia

Les commentaires sont fermées.