Flash
Préc Suiv

PARC de TSIMBAZAZA: le SMPT sort de son silence

PARC de TSIMBAZAZA: le SMPT sort de son silence

Le syndicat des travailleurs du parc Tsimbazaza (SMPT) monte au créneau suite à l’affectation de poste et au licenciement d’employés qu’il qualifie d’être «non conformes aux procédures définies par la loi».

Selon le syndicat, deux techniciens supérieurs ont été soumis à une affectation de poste, tandis que 13 membres du personnel du parc ont été licenciés depuis l’année dernière.

«Depuis le mois de juin, une série de rencontres avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesupres) a été organisée pour trouver un compromis mais jusqu’ici, aucun terrain d’entente n’a été trouvé», déplore Jules Medard, le numéro un du SMPT qui est également membre de la solidarité des syndicats de Madagascar (Ssm).

«Il faut savoir que deux d’entres eux, dont l’un au département de Faune et l’autre à la Direction administrative et financière sont des fonctionnaires. Après leur limogeage, ces membres du personnel ont été remplacés par des contractuels dont l’effectif a augmenté de 26. Le comble c’est qu’ils n’ont même pas été recrutés par voie de concours, de recrutement ou encore moins d’offre de stage», ajoute Mamisoa Colette parmi les syndicalistes.

 

Joachin Michaël

Les commentaires sont fermées.