Flash
Préc Suiv

Le président-candidat

Le président-candidat

Epater la galerie à grand renfort de communication dans la ville d’Ambilobe à travers un effet d’annonce, du déjà entendu à maintes reprises, avant de sauter le pas et franchir le Rubicon est prévisible, venant d’un président, candidat à sa propre succession. Hier, Hery Rajaonarimampianina a annoncé sa candidature et déposé son dossier auprès de la Haute cour constitutionnelle. Il est le 14e candidat déclaré.

Sous cet angle, au plus tard, il déposera sa démission ce 7 septembre.  Mais, à coup sûr, le chef de l’Etat attendra cette ultime échéance pour remettre le flambeau, à titre symbolique au président du Sénat, Rivo Rakotovao. Pour dire qu’il est peu probable qu’il le fasse avant et ne demandez pas pourquoi. En fait, ce laps de temps, c’est-à-dire plus de deux semaines, suscite déjà plusieurs interrogations qui demeurent sans réponse. Entre temps, pourrait-il organiser des meetings et partir en tournée avant sa démission ?

Tant que Hery R. ne rend pas officiellement son tablier, il reste le président-candidat. Un terme péjoratif et qui a une connotation négative en pleine précampagne électorale. Déjà durant ces dernières années, le chef de l’Etat est pointé du doigt par les politiques et l’opinion publique d’avoir abusé de ses prérogatives pour battre la « campagne » bien avant l’heure et en mobilisant les agents et les responsables étatiques à tous les niveaux.

Etre un président candidat, ne serait-ce que pour deux semaines, en ce début de la période capitale, est un vide politique et juridique à ne pas combler, mais à profiter en défaveur des autres pour ce régime. Un double statut qui risque de soulever des controverses car à partir de maintenant, il reste à attendre si Hery R allait mélanger ses activités en tant que président de la République et candidat à la présidentielle.

Au cas où ce serait le cas et que les inaugurations « officielles » se succèdent encore jusqu’au 7 septembre, le principe de la neutralité n’aura plus sa raison d’être. Pour l’instant, aucune cérémonie de ce genre n’est en vue.

JR.

Les commentaires sont fermées.