Flash
Préc Suiv

Regime HVM: flagrant coup de bluff à Ambilobe

Regime HVM: flagrant coup de bluff à Ambilobe

Sauf changement de dernière minute, le président de la République, probable candidat à sa propre succession, fera une déclaration à la presse ce jour. Une candidature qui repose en grande partie sur des canulars.

Lors d’un déplacement à Ambilobe, hier, le chef de l’Etat a officialisé en grande pompe le lancement de la réhabilitation de la route nationale RN5A reliant Ambilobe à Vohémar. A cette occasion, il a été annoncé que le gouvernement chinois va appuyer la partie  malgache. Pour autant, à voir de près la cérémonie, tout le monde a compris qu’il s’agit là d’un énorme coup de bluff avant le dépôt de sa candidature à la présidentielle du 7 novembre.

En effet, l’ambassadeur de la République populaire de la Chine n’a pas été aperçu à la cérémonie. Comme  c’était le cas lors de la réhabilitation de la «route de la Francophonie» à Tsarasaotra. Pareil pour le Premier ministre Christian Ntsay alors que celui-ci est originaire de la localité.  En outre, selon des sources concordantes, à la fin de la cérémonie, les engins présentés pour l’occasion ont été enlevés sur place. Il s’agissait donc juste d’une manœuvre préélectorale destinée à amadouer la population de la région. Car, en réalité, les financements destinés à cette réhabilitation ne sont pas encore débloqués. Loin de là.

Candidature imminente

En tout cas, le bilan de son quinquennat à la tête du pays est désastreux. A la lecture des gesticulations de ces derniers jours et l’annonce attendue ce jour, la candidature du chef de l’Etat à sa propre succession se dessine. «Monsieur le Président de la République donnera une conférence, demain (à lire aujourd’hui, ndlr) 17 août à midi, à l’hôtel Colbert Antaninarenina. Mise en place terminée à 11h30». Tel est en effet le message lancé par la Direction de la communication de la Présidence à l’endroit des journalistes, hier, en début de soirée.

Cette déclaration qui intervient à la veille, ou presque, de la fin du dépôt de candidatures à la présidentielle n’est pas fortuite. En effet, le dépôt de candidatures sera clôturé le 21 août prochain, soit dans quatre jours. Il en est de même des lieux choisis. C’est d’ailleurs dans ce même établissement qu’il avait déclaré sa candidature en 2013. Car, lorsqu’il s’agit d’une déclaration relative à la vie nationale, la Présidence rameute les journalistes en son siège et non dans un local privé.

Quoi qu’il en soit, il semble plus clair que l’actuel locataire d’Iavoloha se portera candidat, en dépit de son bilan pas très glorieux à la tête du pays. En effet, après plus de quatre ans et demi à la tête du pays, le régime HVM peine à convaincre sur l’efficacité et l’efficience de son mandat. Et pour cause, si l’insécurité continue de régner partout, avec les séries de kidnappings, le fossé entre les pauvres et les riches qui s’est accru de jour en jour. En dépit des chiffres avancés ici et là par la Présidence et ses partisans, en effet, la population continue de vivre dans la misère. Sans oublier les grandes annonces lors du discours d’investiture de janvier 2014, comme le rétablissement de la confiance dans l’Etat, de la réforme de la Justice, de la lutte contre la corruption ou encore la lutte contre l’impunité.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.