Flash
Préc Suiv

Editorial: la frousse des lâches

Editorial: la frousse des lâches

La vie nationale tourne autour de l’élection présidentielle actuellement. Tout se fait au nom de cet évènement d’envergure pouvant faire basculer le devenir du pays pour le remettre aux mains d’une nouvelle équipe dirigeante.

Arguant d’une certaine liberté en vertu de la démocratie, des baroudeurs politiques s’improvisent juristes et franchissent le rubicond pour déposer requête, demandant l’avis de la Haute cour constitutionnelle, au gré de leurs fantaisies. Initiative vouée d’avance à l’échec, puisque frappée d’irrecevabilité suivant les dispositions en vigueur, mais voulue par les commanditaires afin de semer le trouble dans l’opinion des simples d’esprit. A défaut de crédibilité électorale donc, de lâches politiciens n’osent pas se présenter devant les urnes mais barrent le chemin d’accès à la gouvernance suprême de la Nation à ceux qui en ont le courage. Craignant pour leur restant d’honneur, ils commanditent des têtes brûlées pour semer la zizanie, espérant ainsi retarder les élections, sans compter sur la volonté des citoyens de s’exprimer par les urnes en respect à l’alternance dictée par la démocratie adulée en politique.

Ces saisines de la juridiction constitutionnelle ne seraient alors que de simples écrans aux intentions inavouées des politiciens en mal de popularité et envisageant de manipuler le public des résultats de leurs démarches utopiques pour nuire à la destinée de leur propre nation par égoisme et jalousie.

Manou

Les commentaires sont fermées.