Flash
Préc Suiv

Ambohimanarina: deux kidnappeurs abattus, un autre blessé

Ambohimanarina: deux kidnappeurs abattus, un autre blessé

Alors qu’ils comptaient commettre leur basse besogne en compagnie de leurs complices, deux kidnappeurs ont été abattus hier à Ambodivonikely Ambohimanarina par des éléments mixtes de la police et de la gendarmerie. Un autre a été blessé. Des armes de guerre ont été retrouvées sur eux.

Les coups de feu ont retenti hier, en début de soirée, dans les rues d’Ambodivonikely Ambohimanarina. Pendant plusieurs minutes, personne n’a osé sortir de sa maison. Stupéfaits, certains habitants ont regardé de leur coin les éléments des forces de l’ordre, armés jusqu’aux dents, faisant le va-et-vient au milieu de la rue.

Il s’agissait d’une course-poursuite, engagée par les forces de l’ordre dans le cadre d’une opération mixte, visant à mettre la main sur des kidnappeurs qui comptaient à réaliser un nouvel enlèvement dans la capitale. Par conséquent, la tentative de kidnapping a été déjouée alors que les malfaiteurs, amplement préparés pour accomplir leur mission, étaient sur chemin pour retrouver leur cible. Ayant eu vent de leurs manigances, les forces de l’ordre ont pris en filature les malfaiteurs. Des dispositifs visant à coincer les bandits avant qu’ils n’attrapent leur cible ont été mis au point. Les efforts des forces de l’ordre ont fini par payer.

Au cours de leur fuite, trois membres de la bande ont été touchés par les balles des policiers et gendarmes. Deux d’entre eux ont perdu la vie sur le coup. Parmi eux, il y a le dénommé Boly, un dangereux criminel activement recherché pour infractions du genre kidnappings, attaques à main armée, etc.

Lourdement armés 

Les bandits se déplaçaient à bord d’un véhicule 4×4 de marque Kia. Ils étaient lourdement armés, raison pour laquelle les limiers n’ont pas hésité à les abattre. D’ailleurs, à l’issue d’une fouille minutieuse, deux fusils d’assaut, un pistolet automatique et deux grenades ont été retrouvés sur eux. Ce qui laisse entendre que ces kidnappeurs étaient des professionnels, des membres d’une bande organisée ayant leurs fournisseurs d’armes, de munitions et de moyens de transport.

Ando Tsiresy

Les commentaires sont fermées.