Flash
Préc Suiv

Pety RAKOTONIAINA-Fianarantsoa : 60.000.000 d’ariary détournés

Pety RAKOTONIAINA-Fianarantsoa : 60.000.000 d’ariary détournés

L’actuel meneur du mouvement pour la refondation (HFI), Pety Rakotoniaina, est rattrapé par son passé. Deux plaintes ont été déposées contre lui en 2006 pour détournement de deniers publics et usurpation.

Tout a commencé le 14 décembre 2006 quand le maire de la Commune urbaine de Fianarantsoa (CUF) de l’époque, Andrianomenjanahary Rabearison qui a succédé à Pety Rakotoniaina, a adressé une lettre au directeur général de la société pétrolière de distribution Jovenna, demandant l’annulation d’un chèque et la délivrance d’un nouveau, relatif au contrat de bail d’un terrain de la commune dont le montant de location se lève à 60 000 000 d’ariary.

D’après cette première missive, le cheque en possession de Pety Rakotoniaina «n’est pas encore versé dans la caisse de la commune urbaine de Fianarantsoa».

6 jours après, c’est-à-dire le 20 décembre 2006, le maire a de nouveau écrit une nouvelle lettre au directeur de Jovenna. «Nous avons l’honneur de solliciter votre haute bienveillance de bien vouloir régler dans le plus bref délai la situation financière, objet d’un contrat de bail emphytéotique conclu par votre société et la Commune urbaine de Fianarantsoa, d’un montant de soixante millions d’ariary (60 000 000 d’ariary)». Le maire a même fait signifier au responsable de Jovenna de résilier leur contrat si tout n’est pas réglé dans un délai de 30 jours.

Jovenna clarifie la situation

Le 22 décembre, Jovenna a répondu au maire de la CUF. «Un paiement de chèque de banque BOA (non endossable émis au nom de la commune urbaine de Fianarantsoa), a été remis à la commune en règlement du loyer». La Commune a même délivré un reçu en bonne et due forme. Et Jovenna continue, « nos recherches ont démontré que le chèque non endossable émis à la CUF a été payé par la banque ».

D’après la banque

Le maire de la CUF a également écrit une lettre au directeur général de la Bank of Africa. «Il s’est avéré que le chèque n°6385459, libellé au nom de la commune, a été payé à une autre personne qui  n’a pas la qualité requise pour toucher ou encaisser ledit chèque… non endossable, remis directement à Monsieur Pety Rakotoniaina qui l’a touché directement auprès de la BOA Manakara…».

La BOA n’a pas tardé à apporter de plus amples explications, auprès de la CUF. «Nous vous informons cependant que le chèque de banque n°6385459 d’un montant de 60 000 000 d’ariary, libellé à l’ordre de la commune urbaine de Fianarantsoa et remis à monsieur le maire de la Commune urbaine de Fianarantsoa, a été débité de notre compte en date du 9 octobre 2006…» Ce chèque venait en règlement du bail signé entre Jovenna et CUF.

A vrai dire…

Après avoir confronté le rapport de l’inspection d’Etat avec les pièces fournies par Jovenna, il a été prouvé que la somme de 60 000 000 d’ariary n’a jamais été versée dans le compte de la commune, mais se trouve entre les mains de Pety Rakotoniaina.

Deux plaintes déposées

Le 16 juin 2008, le maire de la commune urbaine de Fianarantsoa (CUF) de l’époque a déposé deux plaintes, auprès du procureur de la République près le tribunal de première instance (TPI) de Fianarantsoa, contre Pety Rakotoniana. La première accuse l’ancien maire d’usurpation de fonction et détournement de derniers publics à hauteur de 60.000.000 d’ariary sur la location d’un terrain par la société Jovenna.

La seconde plainte est relative au détournement de deniers publics d’un montant de 65.744.750 ariary sur la vente de billets de bus.. Pety Rakotoniaina a été complice avec les membres du bureau exécutif, Sylvain Randriarimanana et Léa Paulette Rabe.

A rappeler qu’en mai 2008, Pety Rakotoniana a été condamné par la justice à 10 ans de travaux forcés pour vol de voitures.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.