Flash
Préc Suiv

Présidentielle: soutien massif à Andry Rajoelina

Présidentielle: soutien massif à Andry Rajoelina

 

Les soutiens affluent déjà dès l’annonce de sa candidature à la présidentielle. Outre les acteurs politiques, le couple Rajoelina a reçu hier, à Ivandry des associations féminines, des notables et des maires.

A l’écoute de tous les citoyens, quelle que soit leur origine, comme ils l’ont toujours fait depuis leur entrée dans la vie sociopolitique du pays, Andry et Mialy Rajoelina ont choisi de rencontrer et d’écouter les notables, les associations féminines ainsi que les maires, au quartier général du groupement Mapar, à l’Arena d’Ivandry.

«Nous nous sentons délaissés par des hommes qui profitent des femmes en situation de fragilité (..). Face à ces problèmes, nous avons une solution à vous proposer, telle la création d’emplois durables pour ces femmes», a par exemple  soutenu une représentante issue de la région Atsinanana.

Une autre association a pour sa part déploré la situation sécuritaire. «L’insécurité, c’est notre principal souci  car, même en plein jour, on n’est pas à l’abri des attaques.  Et on se plaint même auprès des forces de l’ordre, mais en vain», a déclaré une femme originaire de la ville de Fianarantsoa, tout en pointant du doigt l’existence d’un réseau mafieux derrière ce phénomène. C’est aussi le cas pour les femmes originaires de Bongolava qui luttent seules face aux «dahalo».

Très active dans l’engagement social, l’ancienne Première dame a par ailleurs été très attentive aux doléances de ces femmes qui, souvent, militent seules pour la survie de leur famille.

Mialy Rajoelina a d’ailleurs fondé l’association «Fitia» pour venir en aide à ceux qui vivent dans des conditions difficiles. Le slogan de l’association parle de lui-même. «Ny soa atao levenam-bola», autrement dit, le bienfait que vous faites à autrui est un trésor de richesses cachés.

Hier, en tout cas, comme à l’accoutumée, Mialy Rajoelina s’est voulue rassurante. «Donnons-nous la main. Nous (les femmes, ndlr) avons une grande responsabilité envers ce pays»,  a-t-elle simplement indiqué.

Bénédiction des élus locaux

En tout cas, la journée n’a pas été de tout repos pour le couple qui a reçu aussi les notables issus des quatre coins de l’ile. Ces derniers sont venus non seulement pour évoquer la situation dans leur localité, mais aussi pour donner leur bénédiction à l’ancien président de la Transition pour la reconquête de la magistrature suprême.

 Il faut reconnaître, en effet, que les cinq années du régime actuel ont fait une majorité de déçus que de satisfaits.  C’est le cas des notables qui n’ont pas hésité une seule seconde à soutenir la candidature d’Andry Rajoelina. «Nous vous donnons notre bénédiction (..).Nous serons là à vos cotés, en dépit des pressions venant de toutes parts», a soutenu d’ailleurs un notable originaire de la partie sud-est de l’ile.

Quant aux maires, ils figurent également parmi les laissés pour compte du régime. Une grande partie d’entre eux n’ont pu bénéficier d’aucun appui ni de subvention de la part du pouvoir central, à cause de leur couleur politique.

Ancien maire de la capitale, Andry Rajoelina a aussi connu leur situation durant un certain moment. C’est peut-être pour cette raison qu’il existe une entente parfaite entre l’ancien président de la Transition et les élus. D’ailleurs, ces derniers ont été aperçus à Mahamasina lors de la déclaration de candidature de l’homme fort de l’IEM, mercredi dernier.

 Durant la rencontre d’hier, Andry Rajoelina n’a pas manqué de saluer l’existence de ce lien. «Avec vous, je ne serai pas seul. C’est ensemble que nous pourrons développer ce pays», a noté le numéro un du Mapar.

Selon des sources auprès de cette formation, les déclarations de soutien ne font que commencer car d’autres sont encore attendues.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.