Flash
Préc Suiv

Le compte à rebours

Le compte à rebours

A deux jours de l’ouverture de la candidature à la magistrature suprême, une quinzaine de candidatures sont déjà plus ou moins connues. Il est presque sûr que ce nombre pourrait battre le record de 2013 avec 33 candidats en lice. Ainsi, les critiques autour des élections n’auront rien changé à la volonté de certains, à prétendre le fauteuil du chef de l’Etat.

Certains refusent encore de voir la réalité en face. Heureusement que le ridicule ne tue pas, sinon on assistera davantage à une scène plus grotesque sur la place du 13 mai. La présidentielle est en marche. Même les réticences par rapport à l’organisation en général des scrutins sont même prêts à se bousculer au portillon.

En attendant, le suspense perdure autour de certains candidats plus ou moins attendus. Au sein du HVM, les membres semblent indécis, d’autant plus que certains ont décidé de quitter le parti. Le Tim, de son côté, s’abstient de toute déclaration et on ne sait pour quelle raison. Le Mapar semble cependant être le plus sûr de sa décision et n’attend plus que l’ouverture du dépôt des dossiers de candidature pour se mettre sur le devant de la scène.

Et les autres, qu’est-ce qu’ils ont dans la tête en se présentant aux élections ? La distribution des voix au profit d’un président sortant d’habitude ? Car comme à l’accoutumée, cette stratégie malsaine qui continue à faire la mauvaise réputation du continent africain en matière d’élection, reste pour le candidat d’Etat la seule option pour espérer figurer au second tour.

Tahina Navalona

Les commentaires sont fermées.