Flash
Préc Suiv

Deplacement : le PM dans l’Amoron’i Mania

Deplacement : le PM dans l’Amoron’i Mania

Accompagné de quelques membres du gouvernement, dont le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, le ministre de l’Aménagement du territoire et des services fonciers ainsi que le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Chef du gouvernement, Chiristian Ntsay s’est déplacé, hier dans la région Amoron’i Mania.

Une occasion pour lui de rencontrer les responsables locaux, comme à chacun de ses déplacement. Lors de cette visite, le Premier premier ministre a tenu à dénoncer les faits de  corruption, la persistance de l’insécurité, sans oublier d’aborder la tenue des élections. Il a fait état de l’existence de complicité des représentants de l’Etat avec une frange de la population. A ce sujet, il a évoqué l’existence des structures anti-corruption comme la «Haute Cour de Justice» ou encore le «Pôle anti-corruption».

 «L’impunité n’est plus de mise», rapporte le communiqué de la Primature, tout en notant l’importance de la redevabilité des fonctionnaires vis-à-vis de l’Etat. Pour ce qui est de l’insécurité, le Chef du gouvernement a indiqué que c’est l’affaire de tous : les forces de l’ordre – les premières concernées par définition – comme tous les citoyens.

Quant aux élections, la délégation gouvernementale a aussi tenu à dissiper les doutes car les dates des élections sont déjà connues.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.