Flash
Préc Suiv

Riziculture : la réduction des pertes post-récolte à l’étude

Riziculture : la réduction des pertes  post-récolte à l’étude

 

Les pertes post-récolte du riz chez les producteurs malgaches sont estimées entre 15% et 20%. Afin de pallier ce déficit, le Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice) compte apporter son soutien en menant une étude pour réduire ces pertes.

Le sujet a été abordé à l’occasion d’une rencontre entre le nouveau  représentant résident de l’AfricaRice à Madagascar, Gaudiose Mujawamariya et le ministre de l’Agriculture et de l’élevage, Harison Randriarimanana, la semaine dernière. A noter que l’AfricaRice a obtenu un accord de siège dans la Grande île en 2017.

Etant membre de l’AfricaRice depuis 2011, plusieurs projets ont été menés ensemble entre la Grande île et le centre, dont le principal objectif est d’améliorer la productivité rizicole au niveau national. C’est en effet à travers un partenariat  avec l’AfricaRice que le gouvernement  malgache a pu distribuer près de 60 tonnes de semences à cycle aux paysans fortement touchés par la grande sécheresse de 2017.

Par ailleurs, les deux nouvelles variétés de riz irrigué, résistantes au froid sont  introduites dans le pays, grâce aux études menées par le Centre national de recherche appliquée au développement rural (Fofifa) qui est l’institution de recherche agricole représentant Madagascar à l’AfricaRice.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.