Flash
Préc Suiv

Au bord du gouffre   

Au bord du gouffre   

Le Far-West. Une contrée sans foi ni loi. L’insécurité et la corruption régnaient et les duels étaient monnaie courante. Ce qui se produit actuellement au pays ressemble à quelques détails près à la dure réalité vécue par les habitants de cette partie de l’Amérique au XIXe siècle.

C’est la loi de la jungle ou la loi du plus fort qui domine au pays. Selon Wikipédia, la loi de la jungle est une expression signifiant «chacun pour soi», «tout est permis», «survie du plus apte», «tuer ou être tué». Et c’est bien le cas actuellement à Madagascar. Presque dans l’ensemble du pays, les dahalo, à l’image des desperados du Far-West, dictent leur loi. Ces hors-la-loi pillent, brûlent des maisons et tuent ceux qui osent se mettre en travers de leur chemin. Les hold-up et les lynchages sont également une pratique courante dans plusieurs localités du pays.

Toujours à l’image du western, les armes à feu sont au cœur de toutes ces histoires. Pas plus tard que lundi, une dizaine de bandits munis de fusils d’assaut Kalachnikov et de fusils Mas 36 ont enlevé quatre employés de la société Kraoma. Un fait qui rappelle l’enlèvement de sept employés du groupe Areva dont un Malgache par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le 16 septembre 2010, à Arlit, Niger.

La situation échappe totalement aux autorités, obligeant ainsi la population à prendre son destin en main. Mais cela ne fait que compliquer davantage la situation car, le fait est que, actuellement, les civils armés se comptent par milliers dans la partie sud de l’île. Le pays glisse dangereusement vers le chaos. Espérons que tout s’arrangera pour le mieux après les élections. L’espoir fait vivre.

Mparany

 

Les commentaires sont fermées.