Flash
Préc Suiv

Ministère de l’environnement: tolérance zéro pour les trafics

Ministère de l’environnement: tolérance zéro pour les trafics

Le ministre de l’Environnement, de l’écologie et des forêts, Venance Guillaume Randriatefiarison, plaide pour la tolérance zéro face aux différents trafics qui ont défrayé les chroniques ces derniers temps, concernant notamment les bois précieux et les tortues. «C’est la meilleure politique à adopter si on veut réellement préserver nos ressources naturelles», a-t-il souligné, en marge de la visite du chargé d’affaires de l’ambassade des Etats Unis à Madagascar, Stuart Wilson.

 «La poursuite de la collaboration avec la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (Cites) et les ONG œuvrant dans le domaine environnemental au pays a été renforcée dans cette optique», a-t-il ajouté. Une politique qui répond d’ailleurs aux attentes sur l’assainissement du secteur, une des exigences sine qua non des partenaires de la Grande île dans le domaine de la préservation de l’environnement.

Allant dans ce sens, le ministère est prêt à collaborer étroitement avec la chaîne spéciale de lutte contre le trafic de bois précieux qui vient d’être mise en place  au sein du ministère de la Justice. «L’instauration d’un tel tribunal spécial n’est pas le fruit du hasard, mais démontre une volonté politique d’assainissement», a souligné le ministre de l’Environnement.

Sera R.

 

Les commentaires sont fermées.