Flash
Préc Suiv

Messe du Cardinal TSARAHAZANA: le couple Rajoelina répond présent à Toamasina

Messe du Cardinal TSARAHAZANA: le couple Rajoelina répond présent à Toamasina

Le cardinal Désiré Tsarahazana a célébré sa première messe, hier, à Toamasina. L’ancien homme fort de la Transition, Andry Rajoelina, était sur place.

La première messe dirigée par le nouveau cardinal Désiré Tsarahazana à Toamasina, a été le rendez-vous des forces vives du pays. Présents sur les lieux, l’ancien président Andry Rajoelina et son épouse ont été accueillis en liesse par les fidèles de l’église catholique.

Etant eux-mêmes de fervents chrétiens, les époux Rajoelina ont toujours accompagné les catholiques. A Toamasina, c’est par le biais de l’organisme « Vovonan’ny Laika Katolika Mpikatroka » (VKLM) que le couple a transmis des donations en faveur des fidèles de cette confession. Comme c’était déjà le cas à Soavinandriana Itasy ou encore à Vohipeno en avril dernier.

Et comme à Vohipeno, en dépit de l’instance de ses proches, le chef de l’Etat n’a pas eu droit à la parole. D’ailleurs, lors des remerciements lancés par le numéro un de l’église catholique, le locataire d’Iavoloha a été ignoré par les fidèles alors qu’à la prononciation du nom d’Andry Rajoelina, un long applaudissement a été entendu.

C’est aussi le cas lors de la chanson catholique « Ilay Fitia » qui a été entonnée avec ferveur même si la musique a été stoppée brusquement. C’est dire que la popularité d’Andry Rajoelina reste intacte aussi bien chez les catholiques qu’au niveau de la population de Toamasina.

Vaincre le mal

Les tares de l’égoïsme, la corruption, l’indifférence ou encore  l’utilisation de violence pour faire vaincre le mal, ces maux de la société, en général, et du pays, en particulier, ont été dénoncés par le cardinal Désiré Tsarahazana, lors de sa première messe à Toamasina.

« Nous avons besoin de changer de mentalité pour lutter contre des pratiques, comme la corruption qui est devenue courante », a rappelé le numéro un de l’église catholique, tout en appelant les responsables étatiques à servir la population.

Comme lors de son arrivée à l’aéroport d’Ivato, Désiré Tsarahazana a appelé à surmonter le mal par le bien. Le thème de la messe qu’il a dirigée est d’ailleurs tiré de Romains 12 :21,  «  Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien ».

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.