Flash
Préc Suiv

Calculs politiques illogiques

Calculs politiques illogiques

L’accession au pouvoir ayant toujours été le centre d’intérêt de la pratique politique dans les pays dits en voie de développement, la tendance nationale enregistre l’illogisme de certains politicards locaux dans leurs calculs depuis la publication de la date de l’élection.

Les tâtonnements foisonnent dans le milieu fréquenté par les postulants au pouvoir qui finissent par se contredire dans leurs déclarations car la majorité des opposants à la révision de la Constitution s’est liguée pour revendiquer la refonte du système actuellement. Démarche allant à contre-courant de leur position antérieure en la signifiant dans d’autre terme d’ailleurs dans le but de reporter sine die l’élection en s’offrant la possibilité de siéger, sans l’aval du peuple souverain, au sein des institutions de la République. D’autres misent sur l’incrédulité des contribuables parfois pour leur faire miroiter l’utopie d’une situation alléchante. Promettre de résoudre des dossiers sulfureux dont on n’a jamais eu l’occasion de prendre connaissance des détails résulte de la démagogie pure et simple. La restitution des Iles Eparses devient ainsi un outil pour hameçonner les électeurs malgré la certitude de l’impossibilité de sa concrétisation. Les initiateurs de l’opération ne semblent disposer d’aucune procédure valable pour y parvenir sauf leur versatilité par conséquent.

Changeant au gré des objectifs, la ligne politique de certains partis fluctue pour tanguer dangereusement vers l’illogisme de leur calcul d’intérêt, quitte à renier leur idéologie pour les troquer contre des postes de recasement.

Manou

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique