Flash
Préc Suiv

Mouvement pour le changement: fin de la manifestation place du 13 mai

Mouvement pour le changement: fin de la manifestation place du 13 mai

Deux mois, jour pour jour, le mouvement pour le changement initié par les députés l’opposition a investi le parvis de l’Hôtel de ville, mieux connus l’appellation « Place du 13 mais ». Mais, samedi dernier, les leaders du mouvement, notamment issus du Tim ont annoncé la fin définitive de la manifestation.

Après le départ des députés Mapar qui ont intégrés le gouvernement de consensus, c’est au tour du Tim de quitter définitivement la place du 13 mai. La décision a été prise samedi dernier.

Le mouvement pour le changement prend fin après un peu plus de deux mois de bataille acharnée. «C’est la lutte sur cette place qui prend fin. Dorénavant, nous allons soutenir les syndicats. Ils n’ont pas encore eu gain de cause et leurs revendications n’ont pas encore été accordées», a déclaré Hanitra Razafimanantsoa.

En un mot, le rassemblement politique, à l’affiche au quotidien depuis le 21 avril dernier sur la place du 13 mai, fait maintenant partie du passé. Comme tout le monde se penche actuellement sur la présidentielle, tenir cette manifestation pour le Tim qui a également réjoint le gouvernement de consensus de Christian Ntsay, semble déplacé.

Des victoires acquises

A vrai dire, le mouvement pour changement des 73 députés n’a pas été en vain. A citer, la démission du gouvernement Mahafaly Solonandrasana, le verdict de la Haute cour constitutionnelle (HCC) intimant la tenue d’une élection anticipée et la création d’un gouvernement de consensus dirigé par un premier ministre désigné par le Mapar. Et le plus important est  la sortie de la date des élections.

Toujours d’attaque

Pour les observateurs politiques, la cessation définitive du mouvement arrive à point nommé du fait que la date des élections a été déjà annoncée. Il est grand temps pour tout un chacun de se concentrer sur les échéances de novembre et décembre prochain.

«Des pourparlers ont eu lieu avec les membres des syndicats concernant la suite du mouvement. Cette décision résulte de ces différents entretiens», a expliqué le leader du mouvement. «Mais si besoin est, nous allons revenir sur cette place», a-t-elle rassuré.

Ces députés ont fait savoir qu’ils seront toujours aux aguets pour que le vrai changement puissent s’opérer au pays. Les leaders du 13 mai ont également fait savoir que les députés vont dorénavant rejoindre leur localité respective dans le cadre de leur mission.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.