Flash
Préc Suiv

Déchus et déçus

Déchus et déçus

Mal aimé des contribuables, le pouvoir a pu encore passer une autre étape de son histoire lors de la célébration officielle de la fête nationale, hier. La situation prête à confusion pour le commun des mortels qui ignore les réalités  de la haute politique.

N’ayant pas été déchu, le président de la République a fait des déçus, si l’on s’en tient aux bruits des rues suite aux manifestations destinées à le neutraliser. Ses faits et gestes deviennent arrogance et provocation pour le peuple, agacé de le voir se pavaner en leur faisant un pied de nez. La cible semble avoir savamment détourné la pique pour l’enfoncer ailleurs apparemment et narguer ses chasseurs par la suite en leur faisant comprendre son invincibilité. La guerre d’usure aidant, le fieffé despote réussit par-dessus le lot à faire éclater le front adverse par différents moyens dont lui seul en a le secret. Les rangs de ses protagonistes deviennent de plus en plus clairsemés alors au grand dam de la population, craignant un effet de boomerang.

Sortant des sentiers battus, heureusement, un jeune leader politique débute ses tournées régionales actuellement pour faire la part des choses en expliquant la situation aux citoyens auxquels il présente des solutions pour sortir de l’impasse actuelle. La déchéance du concerné ne saurait tarder si l’on se réfère à la stratégie qu’il a déjà dévoilé dans la province de Mahajanga, puisque la tenue de l’élection devra écarter l’actuel chef du pouvoir auquel il s’accroche. A son tour d’être déchu et déçu.

Manou

Les commentaires sont fermées.