Flash
Préc Suiv

Députés caméléons: le général Vital fait appel à la justice

Députés caméléons: le général Vital fait appel  à la justice

Le numéro un du parti «Hiaraka isika», Camille Vital dénonce l’attitude des élus qui ne respectent pas leur engagement politique.

«Durant son mandat, le député ne peut, sous peine de déchéance, changer de groupe politique pour adhérer à un nouveau groupe, autre que celui au nom duquel il s’est fait élire. En cas d’infraction à l’alinéa précédent, la sanction est la déchéance qui est prononcée par la Haute cour constitutionnelle (HCC). La déchéance d’un député peut également être prononcée par la Haute cour constitutionnelle s’il dévie de la ligne de conduite de son groupe parlementaire», a bien précisé le Général Camille Vital.

Le président national du parti «Hiaraka isika» s’est basé sur les dispositions de l’article 72, alinéa 1, 2 et 4 pour faire appel à la justice. En effet, ce parti a également été victime de retournement de veste de ses membres élus à l’Assemblée.

Pour l’ancien premier ministre, il est indispensable que la loi soit appliquée pour que les politiciens puissent tirer des leçons des évènements. «Nous attendons toujours la décision sur la requête aux fins de déchéance, déposée par les députés contre ceux qui ont changé de parti. Si la justice populaire se multiplie actuellement, c’est à cause de la non application de la loi», a déclaré le général, face à la presse mercredi dernier.

Pour ce qui est des élections, le président national du parti a fait savoir qu’il ne sera pas candidat à la présidentielle. «J’ai tiré des leçons de mes expériences antécédentes,  donc je m’abstiens. Mais cela ne veut pas dire que je suis contre la candidature de nos partisans. Par contre, le parti Hiaraka Isika sera présent durant toutes les autres élections qui se tiendront au pays, à commencer par les présidents de  fokontany», a-t-il conclu.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.