Flash
Préc Suiv

« Une question de volonté politique », selon le MMM

« Une question de volonté politique », selon le MMM

Alors que les déclarations politiques se succèdent, la date des élections n’est toujours pas dévoilée malgré la décision de la Haute cour constitutionnelle (HCC) pour la tenue d’une élection anticipée. Si, d’une part, les partisans du régime ne sont pas d’accord, le reste n’y voit aucun inconvénient, à l’instar du parti Malagasy miara-miainga (MMM). «Il suffit d’un peu de volonté de la part de la HCC pour que ces élections aient lieu», a fait savoir le leader du parti, Hajo Andrianainarivelo, hier à Ankerana, lors d’une rencontre avec la presse. Il explique ainsi que la Haute cour n’aura juste qu’à clarifier la situation en présentant sa décision.

Le MMM appelle ainsi la HCC à appliquer sa décision du 25 mai dernier pour pouvoir instaurer un climat d’apaisement dans le pays. «La HCC a créé le conflit, il lui appartient de le régler», a souligné Hajo Andrianainarivelo. Le MMM attend ainsi la réponse de la HCC face à la requête déposée par le parti récemment, sur l’interprétation de sa décision n°18-HCC/D3 du 25 mai 2018, notamment la clé de répartition des ministères.

T.N

Les commentaires sont fermées.