Flash
Préc Suiv

Changera ou ne changera pas

Changera ou ne changera pas

Fête nationale dites-vous ? Il est loin le temps où les Malgaches pouvaient se réjouir des festivités. À Noël, au nouvel an, à Pâques, à la Pentecôte et maintenant à la veille de la fête nationale, l’ambiance est la même. Rongé jusqu’à l’os, le Malgache oublie même de s’acheter un drapeau ou simplement sortir celui qui est bien rangé dans son placard. Crise politique d’un côté et économique de l’autre, ajoutée à cela l’insécurité grandissante, la coupe est pleine. Jusqu’ici en tout cas, le citoyen reste sage, même trop sage.

Subir, accepter, obéir, voilà le quotidien du citoyen malgache actuellement. Que faire face à des bandits armés qui attaquent la maison du voisin, lorsqu’on se retrouve dans les transports publics face à un pickpocket qui nous menace, ou encore lorsqu’on voit le prix de l’essence qui ne cesse de grimper ? En fin de compte, on ne peut rien faire. À qui s’adresser ? Combien de temps faudrait-il attendre avant de trouver une solution à nos problèmes ?

Et le mouvement pour le changement a vu le jour. Bien que l’objectif attendu ne soit  pas le même, celui-ci a redonné espoir à la population en quête justement de changement. Des changements ont été effectués mais plusieurs restent insatisfaits. L’insécurité est encore là, l’inflation aussi, et la politique qui crée de nouveaux problèmes. Pour l’heure, la lutte devra se poursuivre et c’est le cas.

T.N

Les commentaires sont fermées.