Flash
Préc Suiv

Contestation : les journalistes se font entendre

Un autre dossier brûlant qui attend l’Exécutif. Des journalistes se sont réunis, hier, à Ambatonakanga, suite à la nomination du ministre de la Communication et des relations avec l’institution, Riana Andriamandavy VII. Cette nomination a fait l’effet d’une bombe chez les professionnels des médias qui estiment que le passé récent  de cette personnalité fait qu’il ne semble pas bien placé pour occuper ce poste. « Nous estimons qu’il est nécessaire de rencontrer le Premier ministre afin d’évoquer nos soucis directement », a fait savoir un confrère. Un autre collègue a renchéri : « Dès l’annonce de cette nomination, tous les journalistes ont exprimé leur mécontentement (…) Il est loin de faire l’unanimité. Nous voulons une personnalité qui connait les arcanes de cette profession, d’autant que nous allons vers une élection cruciale pour l’avenir du pays ». C’est dans cette optique que les journalistes ont attendu une personnalité « neutre » à ce poste car l’actuel ministre fait partie des premiers partisans du parti présidentiel et a déjà montré à diverses reprises l’étendue de ses engagements.

 Rakoto

Les commentaires sont fermées.