Flash
Préc Suiv

Menabe : démarrage de la lutte contre l’érosion à Morondava

Menabe  : démarrage de la lutte contre l’érosion à Morondava

Le Menabe se solidarise pour la préservation du littoral de Morondava contre l’érosion avancée qui menace la ville depuis des décennies.  Les autorités locales soutiennent actuellement le Projet Palm, initié par le maire de Morondava, pour la réalisation des travaux.

Le Comité régional pour le développement (CRD) du Menabe, représenté par Idy Boana, Christian Hanjovako et Gion Cabalzar, a doté le projet de protection et aménagement du littoral de Morondava (Palm) de matériels et de consommables informatiques, en contribution à la réalisation des travaux menés sur le littoral de Morondava, depuis le 2 mai dernier. Dans la même foulée, un bureau a été attribué au chargé de mission du programme, Théo Grondin, par la commune urbaine de Morondava auprès de laquelle il a été mis à disposition par la Région Réunion, co-financeur du projet, depuis sa prise de fonction le 28 mai.

Elaboration des plans d’actions durables

Il a été rappelé que ce projet financé par l’Agence française de développement (AFD), l’Union européenne (UE) et la Région Réunion est destiné à aménager le littoral côtier de la ville de Morondava afin de freiner le phénomène sévère d’érosion et lutter contre la submersion marine de cette ville côtière du Menabe. Les travaux proprement dits sont prévus débuter incessamment après que les bureaux d’études chargés des travaux d’expertise sur le littoral ont terminé leur mission dans la première quinzaine du mois de mai. Trois propositions de logos illustrant le projet sont soumises aux votes publics actuellement à Morondava, jusqu’au 20 juin prochain.

Manou

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendue publique