Flash
Préc Suiv

Défis

Défis

« Ce nouveau gouvernement relève de la décision N° 18-HCC/2003 du 25 mai 2018 de la Haute cour constitutionnelle, puisqu’il est issu d’un dialogue entre les différents acteurs politiques de la crise ». A  en croire la Présidence, le nouveau gouvernement présenté hier  serait donc le fruit d’un accord politique. Voilà qui mérite un peu plus d’éclaircissement de la part des acteurs politiques, parties prenantes dans la résolution de la crise actuelle. Il semble en effet que d’autres formations politiques  telles que le MMM estime n’avoir jamais été au courant d’un tel accord. Il serait donc plus judicieux d’officialiser cet accord afin de dissiper les malentendus qui sont, dans la plupart des cas, sources de discorde.

En attendant, nous en sommes là aujourd’hui, avec un gouvernement « melting-pot » où l’opposition côtoie des ténors du régime. Les députés de l’opposition ont en effet accepté d’intégrer l’équipe de l’Exécutif afin de sortir une fois pour toute de cette situation politique inextricable. Celui de relever le défi d’organiser des élections justes et acceptées par tous. Ceci devrait être le maître-mot du gouvernement fraîchement mis en place par l’Exécutif. Un défi de taille dans la mesure où les élections à Madagascar sont, dans la majorité des cas, à l’origine d’une nouvelle tension. Ce qui ne serait évidemment pas une mince affaire dans une équipe où les forces politiques sont issues d’horizons différents.

Ceci dit, même si la tenue des élections dans les meilleurs délais seront parmi les priorités, d’autres défis  devraient être pris en compte. A commencer par la sécurité de la population et de ses biens, en ville comme à la campagne, les difficultés liées à l’approvisionnement en énergie ou encore l’état de délabrement des infrastructures routières. Autant de sujets, et pas des moindres, qui attendent la nouvelle équipe de l’Exécutif.

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.