Flash
Préc Suiv

Un nouveau dribble du président

Un nouveau dribble du président

Après la mise en place de la Haute cour de justice, le premier ministre du consensus vient d’être nommé et maintenant, on attend avec beaucoup d’impatience la nomination des ministres du gouvernement Christian Ntsay. Ce dernier a déjà tracé en quelque sorte ses priorités, en l’occurrence, l’organisation d’une élection inclusive, libre et crédible.

Aux dernières nouvelles, la clé de répartition serait déjà entre les mains du président de la République, conformément à la décision de la HCC du 25 mai dernier afin que Hery Rajaonarimampianina puisse nommer « Les ministres sur proposition du Premier ministre, dans un délai de sept (7) jours pour compter de la nomination du Premier ministre…», stipule l’article 6.

En d’autres termes, devant la décision de la HCC, mais également face au contexte actuel, notamment au niveau des administrations publiques en grève, le président de la République ne devait pas perdre de temps d’autant que la déchéance plane encore comme une épée de Damoclès sur sa tête.

En faisant le compte par rapport au délai imposé par la HCC, il ne lui reste plus en tout que quatre jours. Alors que même l’ombre d’une consultation ne profile à l’horizon pour l’instant. Le président dribble à nouveau. Il semble même que le chef de l’Etat compte se déplacer au Canada d’ici peu.

Qu’attend-il alors ? Va-t-il de nouveau saisir la HCC pour avoir de plus amples précisions et significations sur les «…Dispositions de l’article 54 de la Constitution  et aux termes de l’Avis n°01-HCC/AV du 17 février 2014 portant interprétation des dispositions de l’article 54 de la Constitution et sur la base de l’Arrêt n°11-CES/AR.14 du 06 février 2014 portant proclamation officielle des résultats définitifs des élections législatives de la 4ème République ? » Car, vu sous cet angle, aucun homme du HVM ne siègera plus au sein du gouvernement Christian Ntsay.

JR.

 

Les commentaires sont fermées.