Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

COI : pour une indépendance énergétique des pays membres

COI  : pour une indépendance énergétique des pays membres

Lors de la première journée du forum des énergies durables, hier à Balaclava Maurice, il a été évoqué à travers des chiffres que les pays membres de la Commission de l’océan Indien (COI) sont encore dépendants des combustibles fossiles. Les Comores et Madagascar importent 90 % de leurs besoins en énergies commerciales. Puis, les produits pétroliers représentent la majorité de l’approvisionnement énergétique de Maurice et Seychelles, soit 52% et 95%, respectivement.

Du coup, cette dépendance entraine des répercussions sur le coût de l’énergie, sur l’électricité en particulier et par conséquent, sur la situation financière des compagnies d’électricité sans oublier le budget de l’Etat.

Pour faire face à cette situation et afin de trouver un meilleur processus pour accélérer  la transition énergétique en Indianocéanie, le projet COI-Energies, financé par l’Union européenne à hauteur de 15 millions d’euros, sera au centre de ce forum.

Une opportunité qui se veut «être une plateforme business-to-business (B2B) qui contribuera au développement de l’écosystème régional des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique», a souligné un responsable malgache. Durant trois jours, une quarantaine de professionnels du secteur vont présenter leur point de vue en la matière.

Nadia

Les commentaires sont fermées.