Flash
Préc Suiv

Lémur vari : en danger critique d’extinction

Lémur vari  : en danger critique d’extinction

Madagascar compte une centaine d’espèces de lémuriens, mais la plupart sont aujourd’hui en déclin. Parmi les plus menacées, Varecia variegata, le vari noir et blanc, ou encore lémur vari, a perdu environ 80 % de sa population en 20 ans.

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) classe l’espèce dans la catégorie «en danger critique d’extinction». Il s’agit du deuxième lémurien le plus grand après l’Indri-indri (Babakoto) qui peut mesurer jusqu’à un mètre. Le primate vit essentiellement dans la canopée, la partie haute et parfois fraîche, des forêts humides de basse et moyenne altitude.

Outre la déforestation massive, la chasse menace aussi le lémur vari qui, comme l’indri, est chassé pour sa viande. En outre, le braconnage fournit également le marché des animaux domestiques. D’après une étude de Temple University sur Madagascar, environ 28.000 varis noirs et blancs sont aujourd’hui domestiqués et vivent en captivité comme animaux de compagnie.

Arh.

Les commentaires sont fermées.