Flash
Préc Suiv

L’accès à l’énergie pour tous

L’énergie figure parmi les secteurs les plus vulnérables à Madagascar et le président de l’IEM, Andry Rajoelina, n’a pas manqué de le soulever.

En comparaison avec ses îles voisines, Madagascar affiche un grand retard en matière d’électrification puisque le taux d’accès à l’électricité pour les Malgaches est de 15 à 17% dans la Grande île contre 99% pour l’île Maurice et les Seychelles.

Une situation qui n’est pourtant pas irréversible et les experts nationaux et internationaux actifs dans l’IEM sont prêts à y contribuer. Bien que l’ensemble des Malgaches ne bénéficient pas de l’électricité, «la Jirama qui utilise 67% de l’énergie thermique est très budgétivore», a expliqué Andry Ramaroson, ingénieur en génie électrique de l’ISF Paris. En effet, il perd 50% en production et 30% en vente.

«On peut produire 600 MW et plus alors qu’on ne produit que près de 300 MW», a-t-il précisé, cela sans parler des délestages. Une situation qui fait perdre à la Jirama plus de 67 millions de dollars soit 40 MW de capacité de production par an.

Les commentaires sont fermées.