Flash
Préc Suiv

La faillite déclarée

La faillite déclarée

La situation empire. Elle stagne selon certains, mais le changement avance lentement mais sûrement dans les arcanes de la société.

Les stratèges du régime se cassent la tête pour contrer la montée en puissance du mouvement populaire faisant tache d’huile sur tout le territoire national où ils commencent à perdre graduellement du terrain actuellement. Leur carence se fait sentir toutefois dès l’amorce de leur contre-attaque. L’initiative devant servir à démonter les arguments lancés par les meneurs du mouvement du « 13 mai » se tourne contre ses concepteurs. Les séances de distribution de vivres prévues prolonger le bain de foule du Chef de l’Etat ont fini par des émeutes récemment dans l’enceinte du palais des Sports et de la culture de Mahamasina, ridiculisant les personnalités présentes au lieu de les vénérer. A court d’idées, les pro-régime tentent de plagier les « députés pour le changement » en invitant la population à des rapports assez tardifs sur leur mission respective, à la seule différence qu’ils seront renforcés par des artistes de renom à l’occasion si les 73 députés ont été les seules vedettes du parvis de l’Hôtel de ville de la capitale depuis le début du mouvement.

Faisant preuve de leur faillite intellectuelle, les défenseurs de ce régime à l’agonie ont encore péché par excès de zèle dans la conception d’une publicité invitant les badauds prochainement au coliseum. Ils ont bien mentionné à cet effet que l’accès aux rapports de leurs parlementaires sera gratuit comme si cette action doit être payante…. La carence d’idées a toujours fait la faillite d’un régime.

Manou

Les commentaires sont fermées.