Flash
Préc Suiv

Avec ou sans nous

Avec ou sans nous

Au-delà d’un évènement. Puissance moyenne ou pas,  les Britanniques ont encore cette faculté de suspendre le temps et de capter toute l’attention du monde entier. Car, que l’on se sente concerné  ou pas, le mariage princier du prince Harry et l’actrice américaine Meghan Markle a envahi toutes les scènes de la télévision internationale le week-end dernier. Avec, en plus, plusieurs programmes les concernant. Certains ont scruté de près la robe de la mariée, d’autres ont largement débattu sur les invités, ou encore sur les faits et gestes du couple.

Sauf qu’au-delà de l’évènement, il existe des symboles qui font que le monde, avec l’Histoire en grande H, continue d’avancer avec ou sans la guéguerre politique malgache. En effet, après Barack Obama à la Maison Blanche, tous les espoirs sont aujourd’hui permis pour des jeunes en quête d’une vie  meilleure et de reconnaissance. Une jeune roturière, descendante d’esclaves, n’ayons pas peur des mots, se trouve aujourd’hui au sein de la royauté britannique avec l’actrice américaine.  Certes, ces deux personnalités ne peuvent pas dire qu’elles représentent une catégorie de la population ou une couche sociale, mais toujours est-il que, dans un monde pitoyable, aujourd’hui, elles peuvent symboliser l’espoir et la victoire des diversités. C’est que le monde avance, avec ou sans nous.

Le second symbole, pour nous autres Malgaches, c’est l’aspect commercial de l’évènement. Des Américains, des Européens, des Chinois, des Indiens, ou encore des Arabes  se sont déplacés pour assister à cette cérémonie en espérant seulement voir passer le couple princier. Un millier de touristes ont d’ailleurs été attendus. On pourrait, certes, dire qu’ils sont  puérils ou irresponsables. Mais combien d’argent ont-ils dépensés en Angleterre pour un évènement de vingt quatre heures ? Sans oublier les goodies et les petits détails relatifs à la cérémonie. C’est que dans un autre monde, tout est déjà en avance avec ou sans nous.

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.